Comment trouver SON sport

En 2015, j’ai pris la résolution de trouver un sport que j’allais aimer. Des mois plus tard, j’avais presque oublié ma bonne intention jusqu’à ce que je découvre l’escalade. Pour la première fois de ma vie, je pratiquais un sport qui ne me donnait pas l’impression d’en être un. Oui, physiquement je sentais mes muscles travailler, mais j’étais capable de focuser sur autre chose : le plaisir que je ressentais quand je grimpais. Ça a complètement changé ma façon de voir l’exercice. Avant c’était souffrant. Chaque minute d’effort semblait durer une éternité. Maintenant, je pouvais associer sport avec fun et bien-être. Et c’est là que le vrai fun a commencé.

Au début 2016, j’ai essayé plein de cours que je n’aurais jamais essayés avant parce que je ne me trouvais pas sportive. C’est comme ça que je me suis retrouver à pédaler dans une piscine pendant un cours d’aqua spinning, à suer ma vie pendant un cours de hot barre, à danser dans une pièce sombre pendant un cours de groove et à me demander qu’est-ce qui m’avait bien pris de suivre un cours de boxe. Je voulais essayer le plus de choses possible pour trouver ce qui allait me faire triper semaine après semaine.

Quand les beaux jours du printemps sont arrivés, mes deux amies m’ont traînée avec elles pour aller courir. Je me suis entendu leur dire toutes les raisons pourquoi je n’étais pas capable de courir, pourquoi je ne serais pas bonne. Je ne me faisais pas confiance, ni à mon mental ni à mon corps. Et pourtant, j’ai été capable! Ça aussi ça a  été une révélation pour moi. Hein, je suis capable de courir? Mais qui suis-je? Le truc, je me suis rendue compte, c’est de courir à son propre rythme. Le secret de la course ce n’est pas d’aller vite, c’est de maintenir la même vitesse – et croyez-moi, elle peut être très lente au début. Quand j’ai compris ça, j’ai réalisé qu’on serait tous capables de courir. Je vous le dis! C’est tellement simple que c’est quasiment niaiseux. Un pied devant l’autre et hop c’est parti.

Si je vous parle de tout ça, c’est pour vous dire que je n’y croyais pas que je pouvais devenir sportive. Je m’étais dit, ce n’est pas grave le sport c’est pas mon truc, je vais laisser ça pour les autres, ceux qui sont bons naturellement. Maintenant, je réalise qu’on peut tous développer des habiletés sportives et surtout, y prendre goût même si toute notre vie l’idée de suer nous donnait des boutons. Cela dit, ce n’est pas un changement qui arrive de façon spontanée. Eh non. Il faut il y mettre du temps et de l’énergie. De la bonne volonté, de la bonne compagnie et ne pas se prendre trop au sérieux, ça aide vraiment à apprendre à aimer bouger.

Il y a tellement d’activités à essayer, je suis sûre qu’au moins l’une d’elles vous interpelle. Je vous invite à vous inspirer de ma résolution et à trouver un sport qui va vous faire triper. Après, vous verrez, faire de l’exercice sera beaucoup plus facile et 100 fois plus le fun. Et puis, pensez à la fierté que vous allez ressentir quand vous allez vous rendre compte que tout ce temps-là, il y avait une sportive cachée à l’intérieur de vous.

Cet article a été écrit par Anabel Collin

Anabel adore découvrir le monde à travers les voyages et les rencontres. Elle est adepte du yoga et de la course et elle aime beaucoup trop les podcasts, le popcorn et les livres de développement personnel (tout en même si possible). Elle écrit aussi un blogue personnel qu’on peut lire par ici : aworldofpretty.com

VIP Course des Femmes 2017

Justeetredehors_128

Entrez vos informations ici pour être certaine de ne pas manquer la prochaine édition 🙂

Nous n'envoyons jamais de SPAM Votre adresse est safe avec nous.